CHRONIQUE / Eparse

Cela faisait des mois que j’avais envie de lire ce livre. Des mois que mon coeur se sert en lisant les statuts FB de Lisa Balavoine, moments de vie épars qu’elle distille jour après jour, ses mots à vif, sur le vif, dans lesquels on se (re)trouve forcément toujours un peu, ses mots qui cognent et heurtent et cognent encore, qui nous parlent à l’intérieur, toujours – des mois et jusque-là le courage qui manquait par peur d’être trop amochée après.

Et puis voilà, comme Éparse figure dans le Top 10 du @grandprixdesblogueurs, il était temps de le rencontrer. Enfin. Je l’ai lu, et je suis toujours là, en un seul morceau, un peu brisée par endroit mais recollée, aussi, patiemment, pièce du puzzle après pièce du puzzle.

Rarement un livre n’aura, selon moi, aussi bien porté son titre. Dans Eparse, l’auteure saute du coq à l’âne et du mouton au chat persan pour se raconter, parler d’elle et de la vie, de l’amour, du sexe, de l’éducation, de la filiation, mêlant les époques et les souvenirs et les regrets et les espoirs aussi, passant de Mathieu Amalric à la mort de sa mère à un extrait de chanson, le tout sans chercher à faire la moindre transition de toute façon superflue.

Des pensées posées sur le papier, profondes ou légères ou profondèment légères, crues aussi parfois, résolument rock, journal plus que moins intime, où tout se mélange façon shaker dans un bordel joyeux et triste à la fois. En prime, j’ai eu la joie ultime de lire l’exemplaire annoté de @agathe.the.book 😘, et vous savez à quel point j’adore me plonger dans un livre qui a déjà vécu sa vie avant de se retrouver entre mes mains. Incontestablement dans mon Top de l’année.

Eparse, de Lisa Balavoine
Editions JC Lattès.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s