CHRONIQUE / Goldman Sucks

Little Miss Sunshine of Wall Street. Voilà un sous-titre qui colle plutôt bien avec le premier ivre de Pascal Grégoire, publiciste de son état, qui raconte dans une fable moderne les dessous de la crise financière de 2008. Ou comment une famille « normale » se retrouve à traverser les Etats-Unis pour appeler le peuple à lutter contre la toute puissance des banques sur le déroulé de nos vies.

goldmansucksJ’avoue, le titre et le sujet excitaient au plus haut point la gaucho-idéaliste que je suis…

Au final, l’histoire est beaucoup plus légère que je ne le pensais, l’écriture manque de style (et de punch aussi) et la bluette ne restera pas dans les annales, mais Goldman Sucks reste tout de même une lecture sympathique et enjouée, avec des allures de roman feelgood social et sociétal. Et ce n’est déjà pas si mal !

PS : je voudrais remercier mes enfants, @hasbro, @volkswagen et Monsieur Monopoly sans qui cette photo n’aurait jamais pu être possible 🙈🙈🙈

Goldman Sucks, de Pascal Grégoire
Editions Le Cherche-Midi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s