CHRONIQUE / LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFÉ DE AGNÈS MARTIN-LUGAND

Je ne te l’ai jamais dit, mais je ne bois pas de #café. J’ai horreur de ça, moi, le café. Je ne sais pas pourquoi. D’ailleurs j’essaye d’y tremper mes lèvres de temps en temps, je me dis « ce n’est pas normal, fais un effort quand même ». Mais rien n’y fait. Ni l’odeur, ni le goût. Quand j’étais gamine, mes parents me disaient que c’était une boisson d’adulte, que j’aimerai quand je serais plus grande. J’ai grandi, et je n’aime toujours pas ça. Est-ce que ça veut dire que je ne suis pas assez grande ?

Par contre, je bois du thé. Est-ce que le thé c’est une boisson de grand aussi ? Est-ce que c’est un truc de bonhomme qui fait ouais-regarde-je-suis-un-adulte-moi-aussi ? Thé vert, thé noir, thé blanc. Sur mes étagères et mes analyses sanguines, beaucoup de thé, beaucoup trop de thé. C’est ce que disent les médecins et mes globules aussi.

Alors maintenant, je bois des infusions, je vais cueillir mes petites feuilles de menthe dans mon jardin, menthe poivrée, menthe orangée, je les glisse dans ma boule à thé, un peu d’eau très chaude, et hop.
Une infusion.
V’là le truc de bonhomme.

Capture d_écran 2017-11-10 à 16.50.15

Bon, sinon, je n’ai fait qu’une bouchée de Les gens heureux lisent et boivent du café, et vous aviez tous raison, je n’avais qu’une envie hier c’était d’aller chercher la suite, et tant pis si on était dimanche soir et que c’était fermé. Je dois vous avouer dans le creux de l’oreille que je m’attendais tout de même à plus sombre au vu du pitch.

Armée de mes 19 paquets de mouchoirs, je m’étais préparée à une ambiance plus macabre à la Leïla Slimani – et non, cela m’étonne moi-même mais c’est comme ça, je n’ai pas lâché de petite larmichette, même si mon coeur avait besoin de pansements de temps en temps. Au final ce joli #livre m’a lové dans un océan de douceur. Parce que l’espoir est là, malgré l’horreur, malgré l’effroi. Que la vie continue – l’expression semble vide de substance, et finalement tout est là.
Maintenant, il va falloir que j’explique à mon portefeuille que non, je ne peux pas vivre deux semaines sans avoir lu la suite. Au revoir-à bientôt à alors.

#bookstagram #miniblogger #livrestagram#lesgensheureuxlisentetboiventducafé#editionspocket

Une réflexion au sujet de « CHRONIQUE / LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFÉ DE AGNÈS MARTIN-LUGAND »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s