CHRONIQUE / Les Indifférents

Celui-là, je l’ai lu sur les bons conseils instagrammés de @Agathe.the.book – l’histoire allait me plaire m’avait-elle dit. Le ton aussi. J’aime quand ça chamboule, et elle le sait, les matchs de boxe dans la tête et les rounds perdus par KO. Curieuse, un brin excitée, je m’y suis plongée à coeur perdu… Et s’il ne m’a pas complètement retourné l’esprit, force est d’avouer que la lecture fût plaisante, notamment parce que l’auteur, Julien Dufresne Lamy, a une vraie plume, noire charbon, joliment aiguisée.

LesIndifférents

Les Indifférents, c’est une histoire de famille. Ou plutôt, des familles. Celle que l’on a, celle que l’on voudrait avoir, celle que l’on se crée. Celle que l’on brise. Les casseroles, les mensonges, les rêves que l’on traîne comme des boulets de forçats, enchainés à nos âmes blessées. Les envies. L’envie. Et puis une ado, coincée entre deux âges, deux vies, deux amoures. Le soleil, la mer, une nouvelle vie, chez les riches, pour oublier la misère et les cris, et puis, finalement, les dessous peu glorieux d’une jeunesse dorée au futur déjà tracé. Jusqu’au drame, évidemment – on sent, on sait rapidement que cela va mal finir.

L’auteur alterne d’ailleurs les époques, passé, présent, passé – un peu trop même, parfois, ce qui a tendance à rajouter quelques lourdeurs au récit. Reste cependant un livre étonnant, puissant, où même si tout semble jouer d’avance, on se prend au jeu jusqu’au bout.

Tableau signé @dannyded_, artiste made in chez moi dont je vous invite à découvrir le super chouette travail qui déchire.

Les Indifférents, de Julien Dufresne Lamy
Editions Belfond.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s