CHRONIQUE / Une sirène à Paris

J’ai une tendresse assez particulière pour Mathias Malzieu… Sa gentille folie, sa jolie loufoquerie, son habile poésie. (Pour les deux-trois du fond de la classe, Mathias Malzieu, c’est le chanteur-musicien-compositeur-poète du groupe Dionysos (#wheniwasachiliwasajedi toussa toussa), mais également écrivain de jolis romans à ses heures perdues – notamment de La Mécanique du Coeur (à qui j’ai toujours gardé une place dans ma tête et ma bibliothèque. (Oui. #sorrynotsorry comme on dit.)) De surcroit, réalisateur de cinéma, ce qui, vous le savez, n’est pas pour me déplaire. Bref un touche-à-tout de folie douce (et je vais arrêter là avec les parenthèses, parce qu’après je ne sais plus où j’en suis #philippejaenadasortdececorps)). Hum.

Mathias Malzieu, donc, publie un nouveau #livre chez @editionsalbinmichel, une histoire de sirène qui fait tourner la tête et le coeur et le reste d’un musicien-poète… Un rêveur pourtant allergique à l’amour, responsable de l’étrange club des Surprisiers, guinguette magique cachée dans une péniche en bord de Seine. Naïf ? Sans aucun doute. Mais de cette naïveté touchante qui rappelle l’insouciance des enfants, cette magie pleine de tendresse qui te dessine des étoiles dans les yeux et regonfle ton petit coeur. Car ici, une fois encore, l’extra vient titiller l’ordinaire, le train-train se transforme en TGV super-sonique, Amélie Poulain s’amuse avec Ariel et la musique bat son plein dans un océan de mots qui sonnent juste pour te faire du bien.

Alors, oui, je (re)précise encore, si besoin est, non, ce n’est pas de la « grande littérature », oui, l’histoire ressemble à une jolie guimauve délicatement sucrée. Oui, tout y est surréaliste – et c’est parfaitement normal : on nage dans une mer de bulles qui pétillent. Et, non, c’est vrai, je n’ai pas retrouvé dans Une Sirène à Paris la petite touche en plus qui m’avait fait fondre dans La Mécanique du Coeur. Mais 238 pages de free hugs, parfois, dans la vie, ça fait du bien.

« Jamais leurs lèvres ne se touchèrent, mais musicalement, ils s’embrassaient. »

Voilà. Preuve en est, comme on dit.


UN MOT SUR L’AUTEUR

©Roberto Frankenberg

Mathias Malzieu est une figure phare du rock français avec le groupe Dionysos, pour lequel il écrit, compose et interprète les chansons. Peu enclin à choisir entre sa vocation de chanteur et celle d’auteur, c’est tout naturellement qu’il décide de mêler les deux. Après un recueil de nouvelles, 38 mini westerns, et un roman, Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, il connait un immense succès populaire avec La Mécanique du cœur (2007), traduit dans 20 pays, et le récit autobiographique, Journal d’un vampire en pyjama (2016), Prix Essai France Télévisions et Grand Prix des Lectrices de Elle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s