PORTRAIT / La Fée Danalaé, petit messager de grandes émotions

Les fées existent, et si quelqu’un vous dit le contraire, c’est qu’il n’a jamais vu le travail de La Fée Danalaé. Depuis trois ans, cette petite fée met sa douceur, son imagination et son savoir-faire à votre service, à travers cartes postales, livres d’or ou faire-part à votre image. Des créations uniques, véritables petites œuvres d’art, pour transmettre le message qui vous est cher à ceux qui vous sont chers. Un univers de douceur pour de petites touches de bonheur, cocon de tendresse aux couleurs pastelles… Rencontre virtuelle pour un coup de cœur véritable.

Derrière La Fée Danalaé se cache Laetitia, infirmière de son état, qui, il y a trois ans, a pris un congé disponibilité pour élever ses deux petites filles. Un peu de temps pour elle(s), et cette envie qui la caractérise : celle de faire plaisir à ses proches. « Au départ, il s’agissait d’activités manuelles récréatives avec ma plus grande fille, des cartes et des cadeaux personnalisés, des décorations de table pour les fêtes… J’ai toujours attaché beaucoup de valeur au cadeau personnel et fait main : celui qui montre à l’autre combien il est important pour nous ! »  

Complètement autodidacte, Laetitia s’est lancée dans l’aventure en battant doucement des ailes, poussée par son entourage. Réservée, sensible, la petite fée ne se voyait pas pour autant en faire son activité… et s’étonne toujours que d’autres puissent s’y intéresser. Et pourtant. Son univers empli de douceur, de tendresse et de poésie fait sourire à la vie. Des créations 100% personnalisées, créées totalement sur mesure, faire-part de mariage ou de naissance, cartes d’anniversaire ou de départ à la retraite, livre d’or ou décos de table ou de salle… La Fée fait des merveilles quand il s’agit de faire fonctionner son imagination et ses petites mains.

« J’ai travaillé comme infirmière pendant quinze ans dans une maison de retraite. J’y ai côtoyé la vieillesse et la maladie… Et des personnes en fin de vie, qui  souhaitaient bien souvent transmettre des messages à leurs proches. Mais elles ne pouvaient plus ou n’osaient pas toujours… » C’est cette envie de partage qui la pousse à inventer ce personnage de la Fée Danalaé, chargée de transmettre les émotions sur du papier. « Les mains pour les soignants sont très importants : la main qui soigne, guérit, calme, rassure, accompagne ou qui tout simplement transmet un peu d’affection. Aujourd’hui, encore, mes mains sont importantes dans la création. Elles permettent de créer le support des émotions…

Hier je soignais les maux, aujourd’hui je soigne les mots et les émotions ! » 

Respectueuse, minutieuse, impliquée, créative, et curieuse de tout, Laetitia joue avec les lettres comme elle joue avec les matières. Toute petite déjà, elle s’amusait à varier les couleurs pour « rendre plus agréable les copies au lecteur ».  Aujourd’hui, sa passion est devenue son souffle de vie.

« Simplement créative »

… lit-on sur l’une de ses petites affiches sur son site internet. « Dans le sens où c’est un besoin qui s’exprime à présent dans tous les domaines de ma vie : la cuisine, la décoration, la danse… » Un besoin sans faille qui éclaire et guide son quotidien. Pour tout, tout le temps, Laetitia pense, imagine, crée, découpe et découvre, avec une soif d’apprendre qui la pousse à se surpasser chaque jour. Du papier, de la colle, des ciseaux, une belle idée, beaucoup de questions  et un coup de baguette magique, et le résultat fait sourire, pleurer, ou en tout cas, fait toujours son effet.

« Une cliente m’a dit « un projet confié, et la magie opère… » J’ai trouvé cela très amusant. C’est un peu ça La Fée Danalaé ! » Un pseudonyme issu de son imagination, pour mettre en avant le côté « un peu magique de la création », contraction de son prénom et de celui de sa première fille, Dana. « Et puis, il y avait un jeu de mot : « L. a fait », sous-entendu Laetitia a fait… La Fée Danalaé est la partie créative de ma personnalité ! » 

Chaque demande est différente, et aboutit à un projet unique. Parfois, les clients ont une idée bien précise, parfois Laetitia a carte blanche. Dans tous les cas, la Fée s’adapte, se livre et se donne sans compter. « Lorsque l’on me contacte, je préviens que je pose beaucoup de questions ! C’est très important pour moi de bien cerner la demande des personnes, leurs attentes, leurs goûts, leurs envies. Je pose également de nombreuses questions sur le destinataire afin d’essayer de le toucher en plein cœur… J’attache beaucoup d’importance au fait que le projet soit développé ensemble. J’aime trouver ce petit détail qui unit les gens et qui fera toute la différence… » Laetitia met les mots en images, et crée à partir d’une phrase, d’un thème, d’une matière, d’une couleur…

Après avoir défini la cohérence, l’équilibre et « l’essence » même du projet, elle passe à la confection : d’abord une phase graphique via Word, Paint et Photoshop, puis le travail des mains version scrapbooking.  « J’assemble, je coupe, je colle… Je laisse parfois plusieurs jours dans la construction – et, régulièrement, je reprends le projet. Je manque souvent de confiance en moi et j’ai peur de décevoir… Ce qui se traduit le plus souvent par du travail acharné. Je ne compte pas mes heures… Seul le résultat final compte à mes yeux ! » Et ça se voit. Aussi parce que Laetitia prend grand soin de choisir de (belles) matières premières. « Je travaille avec des papiers épais, de qualité. C’est essentiel. Les matières naturelles comme le kraft, le lin, le bois, la dentelle… sont mes matières de prédilection. Elles apportent un côté chic, intemporel, sobre et élégant aux créations… » Et le petit détail toujours soigné qui fait la différence : cet esprit « vintage » aux allures de signature.

« Je me sens parfois privilégiée dans mon travail. Je partage des bouts de vie de mes clients… Cela fait peut-être « cliché » mais chaque projet est important pour moi : ils sont tous des marques de confiance ! Il y en a tellement qui m’ont touchés… Je dirais que le dernier en date était de confectionner une carte d’anniversaire en 3D qui cachait en fait une demande en mariage. » Et là, on se dit que Laetitia a très bien choisi son pseudonyme d’artiste… « Je crois profondément que nous ne sommes rien sans les autres. Et c’est grâce à ces rencontres déterminantes, ces hasards de la vie et ces bouts d’existence partagés… qui font que la vie est belle ! » Et nous voilà avec le sourire pour le reste de la journée. Magique, avait-on dit ? 

Plus d’infos : La Fée Danalaé

Article publié en mai 2016 sur le site http://www.mylorraine.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s