MOOD / Le jour d’après

LE JOUR D’APRÈS. 14 novembre 2017. Les chalets de Noël poussent sur la place comme des champignons dans la forêt, il fait froid mais le soleil est là. Les gens sont pressés, courir, marcher, regarder par terre et s’en aller. Moi, je cours aussi, parce que ça fait partie de nos vies, mais pour quelques secondes, je lève la tête, je regarde le ciel, le brouillard épais qui efface le lointain.

Capture d_écran 2017-11-14 à 17.56.40
14 novembre 2015. Le jour d’après. Celui où la vie a dû recommencer. Où il a fallu refaire les gestes du matin, les mêmes ou à peu près, se lever, se préparer, garder le sourire pour faire comme si, pour ne pas perturber les petits. Mais à l’intérieur, ce mélange d’horreur, de colère, cette envie terrible de changer les choses et ce sentiment encore plus terrible de ne pas pouvoir le faire. Ne pas savoir quoi faire. Ce jour d’après où la peur, insidieuse, vénéneuse, s’est bel et bien installée dans nos contrées, malgré les discours, malgré la place de la République, malgré les flammes des bougies, malgré tout. Et ce besoin de crier, de hurler, pour les victimes, pour nos enfants, pour le monde tel qu’il est à présent.

14 novembre 2017. Tellement de « jours d’après » qu’on ne les compte même plus désormais. Les chalets de Noël prennent place, bientôt la joie, les lumières, le vin chaud et la magie. La boule toute noire dans le ventre est toujours là. Le trentenaire assis par terre avec son chien aussi.

Sick sad F*** world.

#bookstagram #paslagrandejoieaujourdhui#moodoftheday #instalivre #instablog#bookblogger #billetdhumeur #sadbuttrue#livreencours #alire #prayforparis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s