MOOD / Livre sur la Place, version 2018

VOILА, C’EST FINI ON A TANT RESSASSÉ LES MÊMES THÉORIES.

Pour vous raconter un peu ma vie, parce que oui, après tout, ça sert à ça aussi, Instagram, les blogs, toussa, à se raconter nos vies, la vie, le soleil et les oiseaux, parfois, pour vous raconter un peu ma vie, disais-je, le @Livresurlaplace a donc soufflé ses 40 bougies ce weekend et vendredi, trois jours de folie.s, de rencontres, de partage, de chaleur et de monde, beaucoup BEAUCOUP de monde partout, dedans, dehors, dessous, autour, et là, et ici, alors, sous les chapiteaux, avoir chaud, piétiner, apercevoir la dame à chapeau noir entre deux épaules, les cheveux roux de l’english-man-in-n(anc)y là-bas au loin, enfin, se dire que c’est peut-être ça, le coup des sardines de cette drôle de « chanson », mais aussi penser que cela fait du bien, de voir ces gens se passionner pour les mots et les pages et les phrases, même s’ils sont surtout là pour Guillaume ou Marc ou Claire, peut-être que sur le chemin de leur idole ils auront fait d’autres rencontres, peut-être – tous les chemins mènent là où bon leur semble.

Livre sur la PlaceQuelle belle édition, vraiment… Le bonheur d’avoir écouté Philippe Claudel et l’émotion de @caliofficiel, d’avoir échangé quelques mots, parlés, écrits, avec @estellesarah2018, @oliviadelamberterie, @estevejulie, @frederic_paulin ou @sergejoncour, et puis l’immense (!) frustration d’avoir loupé @adeline_dieudonne même si j’ai fait des ronds et des cercles autour de son stand sans jamais la croiser (ce n’est que partie remise, promis ?) et puis cette si belle discussion avec @sylvia.rozelier et le rire-soleil d’@agathe.the.book… Et vos « je t’ai vu, je n’ai pas osé venir » en MP, la prochaine fois, venez, Instagram c’est chouette mais la vraie vie aussi !

Et puis, le dimanche… Au fond de mon lit, angine carabinée, enfin au fond de mon lit, c’est vite dit, mon petit dernier avait glissé dans son sac d’école bleu-rouge-jaune-superman une « grosse rhino à tendance asthmatique à-surveiller-de-près », alors après deux jours à flotter dans cette jolie bulle hors du temps, la vie a gentiment toqué à la porte avec quatorze boite de mouchoirs et trois autres de Doliprane. Thuglife ?

From Nancy with love,
.
.
.
.

> En savoir plus sur le Livre sur la Place

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s