CHRONIQUE / Débâcle

Et soudain… Les mots manquent. Frustrant. Révélateur… Une véritable onde de choc. Un tremblement de terre littéraire. De ceux qui te laissent KO debout. Best-seller en Belgique et aux Pays-Bas, Débâcle secoue désormais le pays grâce à @actessud, avec, avouons-le, une couverture effroyablement magnifique : une gamine adorable, habillée en rose bonbon, moue boudeuse et…

CHRONIQUE / Le Funambule sur le sable de Gilles Marchand

Il y a les #livres qui te font rire. Ceux qui te font frissonner, ceux qui te font rêver, ceux qui t’aèrent les méninges et ceux qui te font les creuser. Ceux qui te font réfléchir, ou au contraire te font arrêter de penser. Ceux qui racontent, te racontent, se la racontent. Et puis, il…

CHRONIQUE / En l’absence des hommes de Philippe Besson

Philippe Besson, c’est un peu le mec dont tu voudrais connaître toutes les phrases par coeur, pour pouvoir les réciter du bout des lèvres à l’oreille de l’élu(e) de ton coeur. Cette manière tout à lui de raconter l’amour et l’érotisme et la mort. Les nerfs de la guerre et la force de l’écrit comme…

CHRONIQUE / L’Ombre du Vent de Carlos Ruiz ZAFÓN

C’est ce qu’on appelle communément un #classique. Un de ces livres-qu’il-faut-avoir-lu-si-tu-aimes-lire. Un incontournable. Un de ceux que tu repères du coin de l’oeil dans la #bibliothèque de tes amis ou de ton airbnb, avec ce petit air entendu de ceux-qui-savent collé sur ton visage. Il trônait aussi chez moi, ce joli #livre, offert par mon…

CHRONIQUE / RIEN DE GRAVE de JUSTINE Lévy

Lecture coup de poing dans ta face. KO au premier round. J’ai encore du mal à trouver les mots, tant ce Rien de grave est un #livre comme j’aime tant les lire, un livre comme j’aimerai tant écrire. J’ai voulu tout occulter. La petite fille riche à son papa, BHL, Carla Bruni, et le tréma qui…

CHRONIQUE / FRACASSE DE NICOLAS TURON

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un livre 📖. Enfin, plutôt, d’une pièce de théâtre. Enfin, non, d’une #rencontre, en fait je voulais vous parler d’une rencontre. Une rencontre qui se nomme #Fracasse, et qui, en une trentaine de pages seulement, m’a fait passer du (sou)rire aux larmes, de la joie à la colère, de la…

CHRONIQUE / ET A LA FOIS JE SAVAIS… de JON MONNARD

J’aime les premiers romans. Parce qu’on y sent la fébrilité de l’auteur, sa fougue, son audace, ses hésitations. Son envie d’écrire, plus forte que tout. Parce que c’est avec le premier qu’il faut tout donner (afin de changer les données 🎵, comme le chantait un groupe de mon jeune temps, mais je m’égare.) Parce qu’après…