CHRONIQUE / Un certain Paul Darrigrand

Ça y est, je suis gênée. Mal à l’aise, lèvre inférieure mordillée et boule dans le ventre façon menhir surdimensionné. Je fais quoi, moi, maintenant, avec ce fameux Paul Darrigrand ? Vous savez ce que les mots de Besson me provoquent habituellement (#groupie). Là, mon coeur balance entre frustration, colère et… Tendresse. #Incorrigible ? Peut-être. Je m’explique….