Tout le bleu du ciel

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec Tout le bleu du ciel, le premier roman de Mélissa Da Costa, d’abord auto-édité, puis publié chez Carnets Nord il y a peu. Des larmes ? Des sourires ? Des sourires plein de larmes ? Un petit côté fleur bleue, certainement, mais plutôt bleu clair ou bleu foncé…

CHRONIQUE / La vie parfaite

Je dis souvent que ce sont les livres qui me choisissent… Imaginez un peu le contexte, panne de lecture, panne d’inspiration. Plusieurs bouquins commencés, jamais terminés. Une page blanche dans la tête, ce foutu curseur qui clignote sans se préoccuper du mal qu’il fait. Et voilà que mes yeux tombent sur La vie parfaite de @silvia_avallone… Troisième roman de celle que…

CHRONIQUE / Même les méchants rêvent d’amour

« La vie a plus d’imagination que nous. Il faut la laisser nous mener où elle le souhaite ». Comme je l’attendais, ce nouveau livre d’Anne-Gaëlle Huon ! Cette nana, c’est un soleil avec des jambes, une pépite de bonheur avec des cheveux blonds. Un petit bout de femme le sourire collé aux lèvres et au coeur,…

CHRONIQUE / Une sirène à Paris

J’ai une tendresse assez particulière pour Mathias Malzieu… Sa gentille folie, sa jolie loufoquerie, son habile poésie. (Pour les deux-trois du fond de la classe, Mathias Malzieu, c’est le chanteur-musicien-compositeur-poète du groupe Dionysos (#wheniwasachiliwasajedi toussa toussa), mais également écrivain de jolis romans à ses heures perdues – notamment de La Mécanique du Coeur (à qui j’ai toujours gardé…

CHRONIQUE / Les Petits Garçons

Le passage de l’enfance à l’âge adulte. Vaste sujet, vaste question – simple quand on est haut comme trois bouquins, plus compliquée quand on a bifurqué de l’autre côté. Dans son premier roman, Théodore Bourdeau jette un regard en arrière pour conter l’amitié de deux petits garçons, deux copains à la vie à la mort,…

CHRONIQUE / Vigile

« C’est une histoire de pulsation. Une certitude physique qui mute en pensée. »  C’est aussi une histoire d’amour. Une histoire de mort. Une histoire de vie. Une histoire vraie. Celle de l’auteur, Hyam Zaytoun. Celle de son compagnon. Celle de coeurs qui battent plus fort autour de celui qui vient de s’arrêter. Car une nuit, il…

CHRONIQUE / Ta vie ou la mienne

Que ce livre soit celui qui me fasse pleurer comme une madeleine en cette fin d’année, je vous avoue, je ne l’ai pas vu venir. Oui, je sais bien, j’avais lu vos avis dithyrambiques, mais bon, moi et le foot, ça fait 42 ou à peu près, alors j’ai tourné les pages sans méfiance aucune….

CHRONIQUE / Eparse

Cela faisait des mois que j’avais envie de lire ce livre. Des mois que mon coeur se sert en lisant les statuts FB de Lisa Balavoine, moments de vie épars qu’elle distille jour après jour, ses mots à vif, sur le vif, dans lesquels on se (re)trouve forcément toujours un peu, ses mots qui cognent et heurtent et…

CHRONIQUE / Les loyautés

Bon, je vous l’avoue, je vais la faire courte, un peu comme Delphine de Vigan avec son dernier opus (J’ai même hésité à terminer ma chronique au milieu d’une phrase, comprenne qui aura lu.) Oui, j’ai aimé ce livre, son écriture, son style, l’histoire, l’alternance des points de vue, les thèmes abordés (cyberharcèlement, alcoolisme chez…

CHRONIQUE / Rubiel e(s)t moi

Alors, alors, alors. Pas facile de trouver les mots pour parler de celui-ci non plus. Les gouttes de sang qui tombent, flaque rouge intense sur le sol, la blessure est encore fraîche, il faudrait la panser, la soigner, éviter quelle ne s’aggrave, qu’elle ne s’infecte, mais je vais la laisser encore un peu, un tout…

CHRONIQUE / Une prière à la mer

TOUT VA BIEN PETIT TOUT VA BIEN. La photo a fait le tour du monde. « Le petit garçon sur la plage, avec le t-shirt rouge. » Avait serré un peu plus le coeur des uns sans pour autant améliorer le sort des autres. Khaled Hosseini, l’auteur des Cerfs-volants de Kaboul, en a tiré un magnifique…

CHRONIQUE / Leurs enfants après eux

Magistrale. Leurs enfants après eux est une oeuvre monumentale. De celle qui marque une génération et celle d’après aussi. Tranchante comme un scalpel, fiévreuse, brûlante, brutale. Une histoire que l’on reçoit à bout portant – un pas, voire deux ou trois en arrière sous la violence du choc, les mains sur la poitrine, le souffle court, 400…

CHRONIQUE / Le Prince à la petite tasse

« Quand il dit « migrant » on entend « miracle ». Dans sa bouche, migrant n’est plus ce mot-poubelle anonyme, employé à tout bout de champ, ce mot à oeillères qui refuse de dire la guerre, la survie et l’exil. Dans la bouche de Reza, migrant, c’est lui. » Pendant neuf mois, Emilie de Turckheim et sa petite famille ont accueilli un jeune…

CHRONIQUE / Chien-Loup

Si l’on connaît bien la maxime de Hobbes, il faudra désormais faire avec celle de @sergejoncour – l’homme est un (chien)-loup pour l’homme. L’écrivain n’est plus à présenter, le bonhomme et son oeuvre non plus… C’est désormais une évidence évidente, un nouveau Joncour, ça se déguste (coucou @estellereads). Dans Chien-Loup, l’auteur interroge son contemporain sur…

CHRONIQUE / Ma dévotion

Il y a des perles, comme ça, qui vous tombent dessus sans prévenir. Ce fût le cas pour celui-ci. En vrai, Ma dévotion de Julia Kerninon fait partie de la sélection du Prix littéraire @ellefr section « décembre » – sept livres obligatoires à lire en un mois, à peine l’un terminé que tu enchaînes direct avec le suivant…

CHRONIQUE / Tu t’appelais Maria Schneider

Vanessa Schneider est journaliste à Libé and co. La Maria du titre, c’était sa cousine, sa « presque soeur » recueillie par ses parents quand elle fut trop encombrante pour sa chère maman. Nous sommes en 1972. Brune, moue boudeuse, regard d’une gamine qui en a déjà bavé, désirable des doigts de pieds jusqu’au bout des cheveux….

CHRONIQUE / Le malheur du bas

Avec un titre pareil, on sait d’avance que l’ambiance feelgood façon martineàlaplage, ce n’est pas pour tout de suite. Dans Le Malheur du bas, premier roman de Inès Bayard publié chez @editionsalbinmichel, on suit Marie, jeune trentenaire heureuse-amoureuse, dont l’existence bascule du rose à paillettes au noir foncé un soir d’hiver, lorsque le directeur de…

CHRONIQUE / Douce

Dans le Douce de @sylvia.rozelier, j’ai retrouvé ce qui m’avait chamboulé dans le Mon Roi de Maïwenn il y a quelques mois. L’amour fou. Au sens littéral. L’amour destructeur, l’amour meurtrier. Qui tue à petit feu, heures après heures, années après années, à coup de mots tendres et de silences féroces. D’attentes et d’abandons. De soi, des autres, de…

CHRONIQUE / Réparer les vivants

Je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit, mais parfois, j’aime bien #lire à contre-courant. Découvrir ce qui est déjà pour beaucoup un incontournable, un indispensable, un #quoitulaspasencorelu. J’attends que la vague passe. Parfois, je les garde dans ma bibliothèque, longtemps. Je les couve d’un regard, les cajole, touche leur couverture, doucement, puis…

CHRONIQUE / Simple

Le livre commence par un enterrement – celui du héros. Antoine. L’idiot du village avec une case ou plus en moins, le baoul, comme on dit là-bas, en Corse. Personne ne le regrette. Personne ne le pleure. « On ne dira pas ici comment il est mort. Ce qui l’a tué. On écoutera, dans les odeurs du…